La MAIN à LA PATE

 

La Molle s’est construite autour d’une recherche sur les gestes répétitifs de transformation, en particulier ceux qui n’utilisent pas l’outil comme intermédiaire entre la main et la matière, ou entre le pied et la matière : pétrir, fouler.

Ces mouvements de transformation, souvent réservés aux femmes, répliquent au dehors du corps, ce que la digestion et la mastication opèrent à l’intérieur. Dans cette expérience directe et organique du travail de la pâte à pain, nous imaginons les états et les besoins d’un temps où l’effort physique était lié à la subsistance et, peut-être, à son dépassement dans la danse.

 

 

  • La Belle Etoile » (Cie Jolie Môme) Saint-Denis, les 10 et 11 avril 2009

  • Le vent Se lève », Paris, le 12 avril 2009

  • NTH8 - Nouveau théâtre du 8ème - Nuit de mars, printemps des poètes, 13 mars 2010.

  • Au 6B Festival F.A.R - Soirée Iles / Elles avec la présence des « Femmes de L’Ile » Saint-Denis, 29 juillet 2011.

  • Centre Culturel Jean Vilar de L’ Ile-Saint-Denis - Semaine des Femmes -, le 3 mars 2012

 

 

            Chorégraphie      Séverine Delbosq

 

            Danse             Géraldine Berger

                              Séverine Delbosq 

                              Marie-Pierre Lagarrigue

                              Bioletta Marcassine

                              Maxence Rey

 

            Costumes          Mö de Lenfé

            Musique           J.S Bach, Queen

 

            Création son      Jacques Paris

 

 

                                                                   Durée : 55 minutes

 

 

 

© 2015 L'essoreuse

Péniche Farnèse L'Île Saint-Denis