L’Ile piège

sOlo, 35 mn

Nostalgie d’une terre fantasmée

 

Ile piège de ma mémoire. Où s'enracinent les souvenirs. Dans ce que l'on m'a dit d'où je viens, il y a l'étirement immense des antipodes, et puis, dans son récif, cette île de forme plutôt allongée dans la réalité, mais que le O de sOlo et le O d'Origine, avec l'isOlement qui est le caractère propre de l'île, le balayage périphérique du regard sur le ruban des côtes, ramènent au cercle.

 

Création et interprétation :    Sèverine Delbosq

Arrangements sonores :          Jacques Paris

Musique :                       Staircase - Keith Jarrett

                                Danse du Kriss – Percussions d’Asie

                                Marimba – Kenya & Tanziana

                                Go to sleep – Naomi Moody

 

Log-book -

Vendredi ou les limbes du Pacifique de Michel Tournier.

Extrait

 

Robinson : Exister, qu’est-ce que ça veut dire ? ça veut dire être dehors, sistere ex. . Ce qui est à l’extérieur existe. Ce qui est à l’intérieur n’existe pas. Mes idées, mes images, mes rêves n’existent pas. Si Speranza n’est qu’une sensation ou un faisceau de sensations, elle n’existe pas. Et moi-même je n’existe qu’en m’évadant de moi-même vers autrui.

Ce qui complique tout, c’est que ce qui n’existe pas s’acharne à faire croire le contraire. Il y a une grande et commune aspiration de l’inexistant vers l’existence. C’est comme une force centrifuge qui pousserait vers le dehors tout ce qui remue en moi, images, rêveries, projets, fantasmes, désirs, obsessions. Ce qui n’ex-siste pas in-siste. Insiste pour exister. Tout ce petit monde se pousse à la porte du grand, du vrai monde. Et c’est autrui qui en tient la clef. Quand un rêve m’agitait sur ma couche, ma femme me secouait par les épaules pour me réveiller et faire cesser l’insistance du cauchemar. Tandis qu’aujourd’hui… Mais pourquoi revenir inlassablement sur ce sujet ?

 

 

 

Centre Mandapa, festival « Solo sans frontière », les 10 et 11 mai 2000.

 

  •  Parabita (Salento – Italie) Séminaire d’ethnoscénologie Université de Paris 8, Août 2001. Collaboration musique vivante groupe Alla Bua.

  •  Festival « Savantes Banlieues », Saint-Denis, musique vivante avec Frédéric Firmin,   musicien batteur improvisateur. Novembre 2005

  •  Festival Dance Box du centre culturel Franco Japonais Bertin Poirée. Mars 2006.

  •  Fabrique à Rêve, le 6B, Saint-Denis, juillet 2013.

© 2015 L'essoreuse

Péniche Farnèse L'Île Saint-Denis